Victimologie – Traumatologie

La victimologie peut être définie ainsi :

1. Branche de la criminologie d’abord centrée sur l’étude de la personnalité et des caractéristiques psychosociales des victimes de crimes ou de délits.
2. Étude de la participation éventuelle, le plus souvent inconsciente, de la victime, à l’émergence de l’acte criminel.
3. Sens récent : extension à l’approche des conséquences psychologiques des agressions, notamment à la pathologie victimaire.

La traumatologie est  est l’étude des traumatismes physiques et psychiques, c’est-à-dire l’ensemble des chocs qui affectent une personne de manière violente et soudaine : chute, entorse, accident de voiture, brûlure… On parle ainsi de traumatologie sportive (lésions spécifiquement liées à la pratique d’un sport), de traumatologie routière (traumatismes résultant des accidents de la route) ou de traumatologie psychique (dans le cas des agressions, des catastrophes naturelles, des attentats, des guerres…).

J’ai été amenée en tant que coach et thérapeute à accompagner de nombreuses victimes de violences psychologiques – et physiques, adultes et enfants. Violences exercées dans le cadre familial, par un parent, par un frère ou une soeur, par un membre de la famille, par un enfant.
Sortir du traumatisme et de l’emprise psychologique est un travail important pour la victime qui se reconstruit. Elle doit non seulement appréhender ses failles, celles qui ont autorisées la mise en place d’une telle violence, mais également en constater les conséquences – absence d’estime de soi, absence de confiance, destruction ou restructuration des schémas de pensées, peurs panique, angoisses et phobies, anxiété pathogène, anxiété sociale…).
Les TCC et thérapies brèves permettent aux victimes la pose de conscience d’un état traumatologique, ainsi que la mise en place de processus de « guérison » et de reconstruction.

Afin de répondre le plus largement possible aux victimes, j’ai créé en 2013 l’association CVP – Contre la Violence Psychologique.
Au sein de l’association nous accueillons des victimes, des proches. Nous leur offrons une orientation juridique, un soutien psychologique. Nous proposons un accompagnement en thérapie brève. Nous les amenons à se détacher d’un passé de « victime » afin de leur permettre de reprendre en main les rennes de leur vie, dont elles ont été privées.

Pour plus d’informations :
annelaurebuffet@gmail.com – associationcvp@gmail.com
06 65 14 97 33

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s